C’est une histoire de passion et de transmission, celle de Dina Marchetti et de sa fille Lola. Dans les yeux pétillants de Dina que je connais depuis des années, s’expriment toute la passion du métier et la curiosité insatiable. J’aime son sourire et son enthousiasme qu’elle a généreusement transmis à sa fille Lola. Un bel exemple Les débuts d’une belle carrière

Les débuts d’une belle carrière

À peine ses études terminées en 1978, Dina se retrouve face à une opportunité incroyable. Son avenir chez Yves Rocher était pratiquement tout tracé lorsqu’une cabine d’esthétique se libère chez une coiffeuse voisine. Et pourquoi ne pas s’installer à son propre compte ? Grâce au coup de pouce financier de ses parents, la voilà en train d’accueillir ses premières clientes, en provenance directe du salon. Un beau duo qui a duré trois ans.

En 1981, Dina se sent à l’étroit. Elle s’installe seule dans un rez-de-chaussée qu’elle transforme en un vrai petit cocon. C’est à cette époque qu’elle prend une première stagiaire « pour chouchouter encore plus mes clientes », confie-t-elle avec un large sourire.

L’Espace Dynn, rue de Liège

Toujours à Jupille, c’est en 1987 que Dina inaugure l’institut Dynn dans l’ex-garage de son beau-père, fraîchement retraité. On imagine sans peine les gros travaux d’aménagement qui ont été nécessaires pour le transformer un institut de 200 m2 avec 7 cabines et un magasin de diététique. Parce que oui, Dina a toujours été convaincue qu’une bonne alimentation en plus des soins en institut était la clé pour avoir une belle peau. Un peu avant-gardiste pour les clients de l’époque…

La Méthode Feldenkrais

Dina est curieuse, cela fait partie de son ADN. Au début des années 2000, elle découvre la Méthode Feldenkrais. Elle décide de suivre une formation qui va durer 4 ans : « Cette méthode de pleine conscience a été une véritable découverte. Elle m’a permis d’être mieux à l’écoute de mes clientes, à travers mon corps et l’espace. Mon ressenti et mon toucher ont été intensifiés pour leur plus grand bonheur ! », explique Dina.

Une sélection qui a du sens

« Toutes les marques de produits vendues dans mon institut ont une histoire et du sens. Pour les appareils, c’est pareil. »  Dina a toujours eu une attirance pour le milieu médical et veille à ce que les investissements en appareils soient de véritables avancées technologiques. Elle s’est donné la peine de découvrir, de comprendre, d’apprendre et de s’adapter aux évolutions comme un caméléon qui s’adapte à son environnement.

Lola Institut DynnLa continuité avec Lola

Lola vous accueille toujours avec un large sourire et est aussi passionnée que sa maman. Elle a toujours voulu être esthéticienne et a terminé ses études à l’École Maria Goretti en 2008. Par choix, et certainement pas par facilité, elle suit son stage de gestion chez Dynn. Très attirée par la beauté du regard, elle se forme en 2011, au maquillage permanent puis aux extensions de cils. Des spécialisations qu’elle proposera très vite dans l’institut.

En 2013, Lola reprend la gestion complète et la direction de Dynn suite aux problèmes de santé de sa maman. Elle devient brutalement, mais heureusement avec succès LA capitaine de l’institut qu’elle va transformer à son goût.

2013, lifting total de l’institut

Pour correspondre à 100 % à sa personnalité, Lola réaménage totalement l’institut. En plus d’une façade complètement relookée, la superficie s’agrandit de 150 m carré et passe à 13 cabines plus spacieuses, soit 6 cabines supplémentaires. Dynn devient alors l’Espace beauté et City Spa.

Lola a su s’adapter à son époque et a très vite compris que le marketing digital, les réseaux sociaux et l’envoi de newsletters à ses clientes notamment, sont de véritables atouts pour affirmer le dynamisme de l’institut.

Elle aime avant tout son métier pour les rencontres humaines, la diversité des services proposés et le défi permanent d’être au plus proche des attentes de ses clientes. Certaines fréquentent l’institut depuis plus de 40 ans !

Aujourd’hui rétablie, Dina retravaille à temps partiel et fait partie intégrante de l’équipe dynamique et très professionnelle de l’institut Dynn.

Eve Barthélémy

Beauty Forum Belgique – février 2020